Animal en détresse


Que faire en cas de découverte d’un animal blessé ?

Les bons gestes :


Observer l’animal : est-il réellement en détresse ? Ses parents ne viennent-ils pas encore le nourrir ?
• Capturer l’animal à l’aide de gants épais et/ou d’un linge.
• Placer l’animal dans un carton adapté à sa taille.
• Bien fermer le carton, pratiquer des petites ouvertures pour l’aération. Ainsi placé dans le noir, son stress est alors limité.
• Placer une bouillotte dans le carton si l’animal semble très affaibli ou jeune.
• Garder l’animal au calme et à température moyenne (20°C).
Contacter le Centre de Sauvegarde de votre secteur.

Les mauvais gestes :

• Garder l’animal contre soi, le caresser, lui parler : un animal sauvage n’est pas habitué au contact humain, cela le stresse donc beaucoup.
Forcer l’animal à manger : cela n’est pas son souci premier sachant que chaque contact le stresse. De plus, l’alimentation que nous avons à portée de main n’est pas toujours adaptée.
• Mettre l’animal en contact avec un animal domestique : outre le stress engendré, vous exposez potentiellement votre animal à des maladies contagieuses.
Imprégner l’animal : le garder en captivité pour le familiariser ou le domestiquer. Le but du Centre de Sauvegarde est de relâcher les animaux dans leur milieu naturel, avec leurs congénères, pour leur permettre de se reproduire et donc de protéger les effectifs de leurs espèces. Une fois imprégné, l’animal s’identifie à l’espèce humaine. Cela ne lui donne aucune chance de se reproduire, voire parfois de s’alimenter seul.

Si vous avez trouvé un jeune oisillon, vous pourrez consulter tous les conseils sur notre fiche :

Ramassage des jeunes

Illustration :  © Cécile Rousse


Afin déterminer de quel structure vous dépendez, merci de choisir votre département :

Auvergne Loire Rhône drôme ardèche isère Pays de savoie ain